Honorer les femmes spirituellement puissantes: Doreen Valiente (1922-1999)

de Vivianne Crowley (Trad. Valentina Ferracioli)

image

Le mois prochain il y aura un événement très important sur le calendrier païen: la publication tant attendue de la biographie de Doreen Valiente écrite par Philip Haselton éditée par la Doreen Valiente Foundation et le Centre for Pagan Studies. En tant que quelqu’un qui a eu la chance de connaître Doreen et de participer à des rituels avec elle, j’ai été très contente que Philip ait décide d’assumer cette tache.
Quand on pense à des leaders religieux, notre conditionnement social évoque en nous l’image d’un homme âgé et barbu ou celle d’un prédicateur charismatique, mais grâce à la spiritualité de la Déesse, les femmes se font de plus en plus remarquer. Doreen a été l’une des femmes puissantes dont les oeuvres ont contribué à former le Paganisme contemporain.

Emerger des Ombres

Comme beaucoup d’auteurs et enseignants, l’intérêt en la vie de Doreen a traversé différents moments, du grande intérêt au point culminant de sa production littéraire aux années 1960 et 1970, à sa diminution pendant quelques temps, pour retourner encore au niveau publique depuis la moitié des années 1990 dans le livre de Michael Jordan Witches: An Encyclopedia of Paganism and Magic, avec les merveilleuses photos par Sally Griffyn.
Les cinq dernières années de sa vie furent très engagées. Elle devint Souteneur du Centre for Pagan Studies fondé par John et Julie Belham-Payne, en contribuant à ses évènements à Brighton, où elle vivait, et ses alentours. Elle fut ensuite invitée sur une scène plus grande, celle de la conference nationale de la Pagan Federation en 1997 près de Londres, où elle reçut l’ovation d’un publique de 2000 personnes.
Finalement, au cours des années qui ont suivi sa mort, elle a été officiellement honorée. Etant donné son importance dans l’histoire religieuse contemporaine anglaise, la Doreen Valiente Foundation et le Centre for Pagan Studies ont fait une campagne de succès pour qu’elle reçut une plaque bleue à afficher sur sa dernière maison. En juin 2013, le maire de Brighton a dévoilé cette plaque, un événement annoncé par la BBC et d’autres médias. En 2016, la Foundation et le Centre ont en programme deux expositions de ses objets aux Musées de Brighton, et le 2016 commence par la publication de la biographie écrite par Philip Haselton, Doreen Valiente, Witch.

Une voix pour l’Art

image

En croyant passionnément en le retour de la sorcellerie traditionnelle, Doreen Valiente a contribué énormément au Paganisme contemporain. Ses contributions incluent ses livres, ses recherches, sa vision du Paganisme comme une religion naturelle et inclusive, et sa participation à la naissance de la Pagan Federation, qui a ensuite donné vie à la Pagan Federation International, la Scottish Pagan Federation, Pagan Federation Ireland, et d’autres organisations.
Doreen avait un talent naturel pour les mots et sa prose claire a contribué à rendre la Wicca accessible. Ses livres Where Witchcraft Lives, An ABC of Witchcraft Past and Present, Natural Magic, et Witchcraft for Tomorrow ont été les premières lectures d’une génération entière de seekers. Son habilité littéraire a été sans doute importante, Gerald Gardner était déjà vieux quand il décida de rendre publique le culte sorcier et il n’avait pas assez de temps pour écrire des livres. L’Art avait besoin d’un auteur qui s’occupait de repartir où Gerald avait laissé et ce fut Doreen Valiente, une des ses Grandes Prêtresses, à le faire. Bien avant qu’elle commença à publier, Gerald Gardner lui demanda de sélectionner le matériel qu’il avait reçu depuis ses initiateurs et enrichi avec ses recherches personnelles. Les charmes, les invocations et les rituels ont été écrits par sa plume. Bien qu’elle ait laissé le coven de Gerald Gardner, elle a gardé un intérêt en son histoire et ce sont ses recherches qui ont mené à la découverte de la « Vieille Dorothy » mentionnée par Gerald, qui a ouvert les portes à d’autres découvertes sur les initiateurs de Gardner.

Simplement une Sorcière

image

Doreen joua un rôle très important en recherchant l’histoire de la Sorcellerie et c’est bien que Philip ait décidé de faire le même pour elle. En tant que biographe de Gerald Gardner, le « Père Fondateur » de la Sorcellerie moderne, Philip semble vouloir continuer ses recherches historiques en devenant le principal biographe d’une « Mère Fondatrice ».
Ainsi que délinéer l’histoire de l’Art comme Doreen l’a influencée et vecue, les recherches de Philip nous permettent de mieux connaître la vie de Doreen avant la Wicca. Sa précédente carrière dans le gouvernement a permis à Philip d’accéder à des informations oubliées dans les archives du gouvernement. Son nez pour les faits cachés lui a permis de découvrir, par exemple, ce que Doreen a fait pendant la Seconde Guerre Mondiale. Grace à ses contacts dans la communauté wiccane, il a aussi découvert une série de faits très fascinants sur l’histoire de la Wicca du 20ème siècle. Alors que la premières générations du revival de la Sorcellerie passent au delà du voile, le trésor de souvenirs qu’elles portent avec elles risque d’être perdu. Heureusement, les effort de Philip pour capturer les souvenirs des gens ont donné à ceux de nous qui sont wiccans, et à la communauté païenne plus vaste, un sens à ce que l’on est et d’où l’on vient.
Philip a mis en évidence un coté très important de Doreen – son grand amour pour le monde naturel et pour la vie à l’extérieur. En tant que sorcière, elle ressentait une connexion très profonde avec les paysages du Sussex, sa terre pendant la dernière période de sa vie. Même si elle avait une grande habilité avec les mots écrits, elle ne fut jamais une « occultiste à fauteuil », mais une sorcière très simple et directe, qui n’aimait rien d’autre que célébrer des rituels et honorer les Dieux dans la nature. Les rituels que moi et mon mari avons partagé avec elle dans les forets du Surrey sont des souvenirs très précieux.
L’un des grands soucis de Doreen était l’image publique de l’Art. Elle a fait un travail énorme pour combattre les préjugés négatifs des clichés médiatiques. Ça a été ce souci qui l’a menée en 1971 à devenir co-fondatrice de la Pagan Federation, avec ma Grande Prêtresse et initiatrice Madge Worthington, et John et Jean Score. Les païens du monde entier doivent beaucoup à Doreen et à sa génération de pionniers qui ont lutté contre le préjugé et l’hostilité pour que les générations futures puissent célébrer ouvertement sans peur.
Pour ceux qui se considèrent pratiquants d’une forme de Sorcellerie Traditionnelle d’origine anglaise, la biographie de Doreen écrite par Philip est une lecture essentielle.

Si tu veux plus d’informations

Le livre de Philip – Doreen Valiente, Witch – sera publié le 22 février 2016. Des copies en pré-vente sont disponibles sur le site de la Doreen Valiente Foundation, dans les boutiques ésotériques (supportez les magasins locaux!), et les boutiques en ligne.
Pour plus d’informations sur Doreen, sur la Doreen Valiente Foundation, et ses livres et événements, visiter le site: http://www.doreenvaliente.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s