La Charge du Soleil

apollo11

« Maintenant ecoutez les paroles du Grand Dieu Soleil,  qui fut aussi appelé parmi les hommes Belenos, Helios, Apollon, Adone, Kernunnos, Horus, Lugh, Pan et par bien d’autres noms:

Il n’y a rien que ma Reine ne peut pas vous donner puisqu’elle est la Reine de toutes les sorcières et tout procède d’elle à travers moi et de moi à travers elle, et cela est le mystère et l’harmonie. Et puisqu’elle s’est cachée aux hommes, moi aussi j’ai été caché et mon visage profané. Mais vous serez libres de tout esclavage, cela est sa promesse et donc écoute-moi, toi, peuple des soupirs! Les chagrins des peines et du regret sont laissés aux morts et aux mourants, les gens qui encore ne me connaissent pas. Ils sont morts et ils n’entendent pas. Seulement les plus élevés peuvent être avec nous. Ils viendront à nous huit fois par année, quand le soleil est plus haut et plus bas à l’horizon, quand le jour et la nuit sont en équilibre, et à moitié de ces chemins, les voilà nos élus: ceux qui sont affligés ne peuvent pas être avec nous. Beauté et vigueur, rires résonnants et doux langueurs, force et feu, sont avec nous. Moi je suis la bougie qui éclaire éternellement et qui ne s’épuise jamais, la flamme qui brule dans le coeur de tous les hommes, et le noyau de chaque étoile. Puisque je suis parfait en présence: en coulant et en pulsant. Je suis la Vie, et je donne la Vie, pourtant pour cela ma connaissance est la connaissance de la mort et pour cela je demande le sacrifice. Je demande sans prétendre: puisque moi je suis le sacrifice et vous qui êtes en moi et avec moi, pour moi vous vous sacrifiez. Et moi qui suis en vous, ardent dans le feu de votre coeur, avec vous et pour vous je m’offrirai en sacrifice et mon amour ne vous abandonne pas.

A vous qui écoutez et qui dansez libres devant le trône des Dieux, à vous la parole du Dieu inconnu, Seigneur de la Lumière candide et du Feu Obscure, qui brule et qui nous purifie dans le coeur de la nuit, duquel se lèvent les voix des esprits et des Gardiens de la Magie.

Moi qui suis la force du vent et le Soleil qui resplendit dans le ciel au jour et le mystère du feu, et la volonté profonde de chaque être, je m’adresse à votre pureté. Puisque moi je suis l’esprit qui anime votre essence la plus haute. Et moi je participe aux plus grands des mystères et vous etes un signe de ce mystère, mais je vous indique ce qui vous ne pouvez pas indiquer et à travers moi la vie procède, puisque je suis la rue et le chemin à travers le quel ce qui viens et précède touche au retour. Oeil eternel, intact, qui voit tout, dieux et hommes.  J’accroit tout et j’épuise, pousse de la terre et du ciel etoilé: naissance, croissance et diminution. Partout dans le cosmos, générateur de l’éternité: brise une bûche et je serai là, soulève une pierre et je serai là, seulement ceux qui me voient peuvent m’adorer et mon aide ne leur manquera jamais, puisque depuis le debut je vous soutiens et je vous guide vers l’au-delà en dansant. »

traduction de Voxifera trad. depuis Cronos, La Visione del Sabba, i rituali della Wicca, (La Vision du Sabbat, les rituels de la Wicca), 2009, Aradia Edizioni, page 106-107

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s